Rester chez soi en toute autonomie, c’est possible !

Rester chez soi en toute autonomie, c’est possible !

L’objectif premier des seniors français est de rester dans leur domicile pour leurs vieux jours. Pourtant, ils sont une minorité à adapter leur logement, alors que les chutes représentent près de 3 accidents sur 4 pour les plus de 65 ans. Plusieurs solutions sont possibles pour vous aider à améliorer l’accessibilité de votre logement. Dans cet article, nous allons nous pencher sur les escaliers : lieu de passage qui peut s’avérer très dangereux pour les personnes âgées !


Nos conseils pour adapter l’accessibilité de votre escalier


En effet, comme on a pu l’évoquer précédemment, l’escalier est un lieu qui représente un danger pour les personnes âgées ou les personnes à mobilité réduite. C’est pourquoi il est important de le sécuriser au maximum afin d’éviter tout risque de chutes. Voici quelques conseils :

  • Assurez-vous que les interrupteurs soient facilement accessibles ;
  • Ajoutez un éclairage automatique avec détection de mouvement ;
  • Installez des bandes visibles et antidérapantes sur les marches, cela va permettre d’éviter de glisser et de bien distinguer chaque marche d’escalier ;
  • Installez une rampe afin d’avoir un appui lorsqu’on monte ou qu’on descend les escaliers ;
  • Installez un monte-escalier ou un ascenseur.

Les aides financières disponibles pour adapter ses escaliers


Pouvoir continuer à vivre chez soi lorsque que l’on commence à perdre en autonomie peut s’avérer difficile. Mais plusieurs solutions existent comme l’installation d’un monte-escalier ou encore d’un ascenseur de maison. Cependant, ces installations représentent un certain coût. Mais sachez qu’il existe de nombreuses aides pouvant vous aider à financer une partie de vos travaux d’aménagement.

  • L’APA (allocation personnalisée d’autonomie) : attribuée aux personnes âgées de plus de 60 ans qui sont dépendantes.
  • L’ANAH (agence nationale de l’habitat) : a pour mission d’améliorer le parc des logements privés existant. Les aides de l’ANAH permettent de financer partiellement vos travaux nécessaires au maintien à domicile.
  • Le crédit d’impôt pour le maintien à domicile : en tant que personnes âgées, vous avez le droit à un crédit d’impôt de 25 % pour adapter votre logement.
  • Les aides financières de la CNAV : pour les personnes de plus de 55 ans, la CNAV propose des aides pour bien vieillir chez soi permettant de financer les travaux de sécurisation et d’adaptation du logement.
  • Les aides financières des collectivités : vous pouvez également vous renseigner auprès de votre commune, département ou régions qui attribue des aides en faveur du maintien à domicile et de l’adaptation du logement pour l’accessibilité des PMR.


Pour en savoir plus sur vos droits, n’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes VIMEC, expert du confort à domicile.