Fonctionnement d’un ascenseur privatif

L’ascenseur de maison est un aménagement pratique au sein de votre habitation vous permettant d’optimiser l’accessibilité de votre domicile. Idéal pour bien vieillir chez soi, son installation est requise lorsque votre maison est composée d’un ou plusieurs étages. Découvrez, dans cet article, le fonctionnement d’un ascenseur de maison.


2 types d'ascenseurs de maison


Il existe 2 types de structures pour un ascenseur à usage particulier : l’ascenseur à gaine maçonnée dans laquelle l’ascenseur est entièrement clos. Il s’appuie contre un mur porteur, seules les portes sont apparentes. Et la structure autoportante, qui comme son nom l’indique « se porte tout seul », il s’agit d’une ossature en acier recouverte de tôles ou de verre qui englobe dans l’intégralité l’élévateur.


2 modes de fonctionnement


Il existe 2 modes de fonctionnement, le système hydraulique et le système électrique :

-L’ascenseur de maison hydraulique : fonctionne à l’aide d’un guide et d’un vérin. Il peut être équipé d’un cylindre enterré, de surface ou télescopique. Ce type de fonctionnement est ultra silencieux.

-L’ascenseur de maison électrique : utilise des câbles en acier pour tirer l’élévateur. Ce type de fonctionnement dispose d’un contrepoids.


Les caractéristiques et options d’un ascenseur de maison


Afin de choisir au mieux votre ascenseur de maison, voici les éléments à prendre en compte :

-Les étages desservis : en fonction des besoins, l’ascenseur privatif peut desservir à partir de 1 niveau, jusqu’à 5 niveaux (y compris le sous-sol si vous en possédez un).

-La capacité d’accueil : en fonction des besoins, une cabine peut accueillir de 1 à 4 personnes.

-Le poids maximal : variable en fonction des modèles et des besoins de chacun, la charge maximale que peut supporter un ascenseur privatif varie entre 200 et 500 kg.

-La vitesse d’élévation : elle ne peut légalement pas dépasser la norme de 0.15 mètres / seconde.

-L’ouverture de l’ascenseur : elle peut se faire manuellement ou automatiquement sur des portes battantes ou coulissantes.

-Le système de sécurité : ouverture manuelle des portes, bouton d’alerte, ligne d’appel d’urgence, éclairage de sécurité, etc.

-L’accueil d’un fauteuil roulant : la cabine doit disposer de dimensions minimales afin de pouvoir accueillir un fauteuil roulant.

-L’ajout d’une barre d’appui : c’est une option qui assure le maintien et l’équilibre des utilisateurs.


Demandez conseil à notre équipe VIMEC, spécialiste des ascenseurs de maison !