5 Conseils pour garder la forme en hiver (ou la retrouver après les fêtes ! )

5 Conseils pour garder la forme en hiver (ou la retrouver après les fêtes ! )

La chandeleur vient de clôturer les fêtes de fin d’année et il nous faut à présent renouer avec de bonnes habitudes. Mais au fait, de quoi a-t-on particulièrement besoin en hiver ?

Voici quelques conseils pour traverser cette période hivernale en douceur et aborder cette nouvelle année en bonne forme.

1 - Alimentation saine et variée

- Foncez sur la vitamine C : agrumes, kiwis, mangues…d’autant plus importante qu’elle aide à combattre le rhume en période de froid.

- Préférez les poissons gras pour la vitamine D et les Oméga 3.

Le hareng, la sardine, le maquereau, le saumon et le thon en sont très riches. Le foie de morue reste inégalable sur ce point puisqu’il est 100 fois plus riche en vitamine D que les poissons gras. Nos grand-mères et leur cure d’huile de foie de morue avaient donc bien raison ! Rien de tel pour booster son organisme.

La vitamine D joue un rôle essentiel dans la structure osseuse ; elle permet de lutter contre la déminéralisation et l’ostéoporose.

Et surtout, en pleine pandémie de Covid-19, 73 experts francophones réunis autour du Pr Annweiler, chef du service de Gériatrie au CHU d’Angers, et du Pr Souberbielle, tous deux spécialistes de la vitamine D, ont appelé à supplémenter en vitamine D la population française car elle « joue un rôle important dans la régulation du système immunitaire, et peut potentiellement protéger des infections. Y avoir recours (de manière raisonnable, attention au surdosage ! ) pourrait réduire l’incidence et les effets délétères de ces affections » estime l’OMS.

D’autant plus nécessaire en hiver lorsque sa synthèse est naturellement réduite en raison du raccourcissement des jours, du moindre rayonnement du soleil.

- Mangez des fruits et légumes en quantité : ils vous fournirons les fibres, les vitamines, les minéraux et les antioxydants que nous recherchons particulièrement en hiver pour garder la forme.

- Pour vous apporter de l’énergie, n’oubliez pas les céréales complètes – riz, farine, semoule, pâtes, pain – et les légumes secs – haricots blancs, rouges, lentilles, pois chiches – pour les glucides, les protéines et les minéraux (zinc, fer, magnésium et potassium dont la teneur est supérieure à celle des fruits et des légumes), tous indispensables à notre bon équilibre nutritionnel.

- Favorisez les soupes, les bouillons, et les boissons chaudes qui vous hydrateront et permettront une élimination plus efficace des déchets de votre organisme.

2 - Stimuler ses défenses immunitaires

- Par certains apports complémentaires

Pour donner un coup de pouce supplémentaire à nos défenses immunitaires largement sollicitées en hiver, il est bon d’avoir recours :

  • au thym : dans nos plats, nos infusions et sous forme d’huile essentielle, il servira de bouclier antibactérien et fortifiera notre organisme,
  • à la gelée royale : riche en vitamine B et en magnésium ce qui aidera notre vitalité,
  • à l’Aloe Vera : détoxifiant et anti-inflammatoire, le jus d’Aloe Vera élimine les toxines qui affaiblissent notre organisme)
  • très bonne nouvelle, au chocolat ! Voilà qui devraient faire plaisir à beaucoup d’entre nous. En effet le magnésium contenu dans le chocolat influe sur l’humeur et le sucre provoque la sécrétion d’endorphines, l’hormone dite du plaisir

- Par le sommeil

« Dormir d’un sommeil réparateur » , nous connaissons tous l’expression. En effet, nous devons laisser à notre corps tout le repos dont il a besoin. Le sommeil lui permet de se régénérer et de stimuler nos défenses immunitaires.

C’est durant la nuit que les cellules se renouvellent et que le système immunitaire produit des globules blancs en quantité suffisante. Les siestes sont aussi fortement recommandées : 15 à 20 minutes permettent, outre de recharger nos batteries dans la journée, d’améliorer notre concentration pour le reste de la journée. Ne nous en privons pas !

3 - Bouger & faire de l’exercice

Il y a pléthore de façons d’entretenir doucement son corps et de se faire du bien sans passer par la case « sport intense ». On peut faire très activement le ménage, faire les courses, faire du jardinage, marcher un minimum de 30 minutes par jour… Bref, ne pas rester assis toute la journée, participe aussi à maintenir la vitalité.

Monter et descendre des escaliers peut être un très bon exercice, pour une personne en pleine forme physique… Mais lorsque l’on prend de l’âge, ce type d’exercice en particulier peut s’avérer compliqué et contre-productif. Sur ce point précisément, pour simplifier nos déplacements et ménager nos articulations, on préférera utiliser un ascenseur ou une autre solution de mobilité verticale.

- Découvrir les produits VIMEC : https://www.vimecfrance.fr/

4 - Rester en contact avec la nature

Une simple balade en forêt ou en campagne peut contribuer à renforcer notre système immunitaire, à réduire notre pression artérielle et à atténuer les tensions musculaires. Marcher dans la nature est une véritable pratique thérapeuthique plébiscitée au Japon où une étude a démontré qu’elle a pour effet une baisse de l’agressivité et de l’état dépressif ainsi qu’une augmentation de la vivacité a (étude faite sur un groupe de 500 personnes ayant marché en forêt durant 4 heures). S’aérer le corps nous permet également de synthétiser la sérotonine (l’hormone du bonheur) en recevant une dose non négligeable de lumière. Le vert et la lumière nous font du bien et, même en hiver, nous en trouvons en sortant à l’extérieur.

5 - Favoriser ses relations sociales

Conserver des liens sociaux épanouissants peut nous aider à rester en bonne santé, tant sur le plan moral que physique.

Selon le National Institute on Aging des États-Unis, les relations sociales favorisent la réduction des inflammations qui peuvent entraîner l’apparition de maladies cardiaques ou d’autres maladies comme l’Alzheimer. De plus, elles nous permettent de produire de l’ocytocine (l’hormone de l’amour, de la confiance, de l’empathie et du lien social) , de provoquer une diminution des hormones du stress et de contribuer à réduire notre tension artérielle. Nos relations amicales sont donc aussi essentielles à notre santé qu’une alimentation équilibrée !

En résumé : mangez sainement, bougez à votre mesure, dormez ce qu’il se doit, partagez votre temps avec vos proches et vivez heureux et en harmonie avec la Nature.